Vous êtes ici : Accueil > Actualités > L’autodiagnostic Biodiv&Eau permet aux agriculteurs de valoriser la biodiversité sur leur exploitation

L’autodiagnostic Biodiv&Eau permet aux agriculteurs de valoriser la biodiversité sur leur exploitation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Fin novembre, la Communauté de Communes Lodévois Larzac a invité la Chambre d’agriculture à présenter aux agriculteurs du territoire, l’outil d’autodiagnostic Biodiv&Eau. Cette rencontre avec les exploitants a permis à la Chambre d’agriculture qui coordonne cette démarche à l’échelle du département de présenter un peu plus en détail cet outil d‘autodiagnostic.

Biodiv&Eau : qu’est-ce que c’est ?

Depuis 2012, le Conservatoire des Espaces Naturels (CEN), en partenariat avec la Chambre d’agriculture de l’Hérault, a développé un outil d’autodiagnostic, baptisé Biodiv&Eau, pour permettre aux agriculteurs qui le souhaitent d’évaluer eux-mêmes l’état de préservation de la biodiversité sur leur exploitation. La Chambre d’agriculture accompagne les agriculteurs qui souhaiteraient être formés. A ce jour près de 200 agriculteurs ont déjà été formé.

Une formation pratique

Lors de cette formation, les agriculteurs apprennent eux-mêmes à caractériser, grâce à des critères simples, les Infrastructures Agro-Ecologiques existantes autour de leurs parcelles (haies, bandes enherbées, fossés, mares…), leur état de conservation, et répondent à des questions sur leurs pratiques culturales. Les données sont ensuite saisies sur un outil cartographique, et le CEN établit pour chaque exploitant un rapport complet et détaillé, qui intègre des préconisations de mesures de gestion favorables à la biodiversité et à la qualité de l’eau que l’exploitant peut mettre en place chez lui. Il peut même réaliser par la suite des travaux d’aménagement comme la plantation de haies, ou l’ouverture de milieux, pour lesquels il bénéficie de subventions de la part du Conseil Départemental de l’Hérault.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Séverine Henin, coordinatrice départementale de la démarche, au 0618368315 ou à l’adresse mail suivante : henin@herault.chambagri.fr.

A lire aussi