Vous êtes ici : Accueil > Actualités > S’installer en maraîchage bio : le parcours réussi de Marine et Jérémie

S’installer en maraîchage bio : le parcours réussi de Marine et Jérémie

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

dav

Marine Tiollier et Jérémie Chiron, deux jeunes agriculteurs de 30 et 28 ans à peine, ont repris depuis février 2019 une exploitation en maraichage Bio à Lansargues. Installés en GAEC, les deux associés ont été accompagnés par le Point Accueil Installation et la Chambre d’agriculture dans le cadre de la reprise d’une exploitation. Focus sur leur parcours.

Le GAEC des canotiers, voilà le joli nom de l’exploitation de 6 hectares que Marine Tiollier et Jérémie Chiron, ont repris depuis 6 mois. Associés des champs, les jeunes agriculteurs ont choisi de s’installer en GAEC par rapport à la transparence que ça implique. "On est dans l’esprit de se dire que l’on fait tout 50-50. Cette forme juridique, nous permet aussi d’avoir accès à plus de subventions, ce qui n’est pas négligeable lorsque l’on s’installe. De plus le GAEC implique de vendre uniquement sa production", explique l’agricultrice.

Leur production justement, vendue tous les samedis par leur soin sur le marché des Arceaux à Montpellier, est riche et variée en légumes de saisons : tomates, poivrons, aubergines, choux, légumes asiatiques ... "On produit aussi quelques pommes", précise Jérémie Chiron.

« On s’est vraiment senti épaulés »

Chaque année près de 700 futur.e.s agriculteur.trice.s poussent la porte du PAI de l’Hérault. C’est en septembre 2017, que Marine et Jérémie se rendent pour la première fois au PAI ensemble pour discuter de leur projet. "Le Point Accueil Installation, nous a permis d’exposer nos attentes, nos envies. Nous sommes ensuite passés par le RDI (Répertoire Départ Installation) pour trouver l’exploitation. Et c’est via le RDI et le Point Accueil Transmission, que nous avons été mis en relation avec le cédant. Nous avons démarré peu après les démarches à l’installation", se remémore Marine Tollier.

Si Marine et Jérémie n’ont repris l’exploitation qu’en février 2019, ils n’ont pas chômé depuis. En effet, durant l’année qui a précédé la transmission, ils ont pu être accompagnés sur le montage de leur projet (aspects économiques, techniques, réglementaires,...) et suivre un stage de préparation à l’installation organisé par le CFPPA de l’Hérault, le PAI et la Chambre d’agriculture qui a pour but de présenter les aides, les acteurs du monde agricoles, mais aussi les différentes OPA avec qui les futur.e.s exploitant.e.s seront en contact. "L’accompagnement nous a vraiment aidés, tout au long de l’année de la transmission", explique l’agricultrice. "On s’est senti vraiment épaulés, même dans les moments compliqués".

Pour les deux associés, l’accompagnement "a été une aide et un soutien très important que ce soit au niveau des conseil ou bien des contacts". Ravis de leur expérience et heureux d’être enfin propriétaire de leur exploitation, Jérémie et Marine ont maintenant de grands projets pour le GAEC des Canotiers… Nous leur donnons rendez-vous dans quelques années pour voir le fruit de leur travail.

A lire aussi