Vous êtes ici : Accueil > Gérer son exploitation > Aides autres > Plan de résilience

Plan de résilience

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Accompagnement des agriculteurs impactés par la crise en Ukraine

Le Premier ministre a annoncé le 16 mars les mesures mises en place pour soutenir l’économie fortement touchée par les conséquences de la guerre en Ukraine.

Les Chambres d’agriculture se mobilisent pour informer, conseiller et accompagner les entreprises agricoles et forestières dont l’activité est impactée par cette guerre :

  • Difficultés d'approvisionnement,
  • Coût de l’énergie,
  • Tensions sur les trésoreries,
  • Baisse des marges, etc.

Plusieurs mesures de ce plan de résilience vous concernent. Il comprend 6 mesures à court terme déployables rapidement, 4 mesures de moyens terme à construire et 4 plans à plus long terme.

Mesures à court terme :

  • A compter du 1er avril : Remise sur le carburant de 15 centimes HT d’aide par litre de carburant, dont le GNR, directement à la pompe - MESURE ACTIVE
  • Remboursement & acomptes de la TICPE, remboursement anticipé de la TICPE 2021 et sur demande, un acompte de 25 % de la TICPE 2022, versés après déclaration, dès le 1er mai 2022 - MESURE ACTIVE
    Lien vers le formulaire
  • Prise en charge de cotisations sociales : enveloppe abondée de 60M€ supplémentaires pour les entreprises confrontées à des hausses de charges qui dégradent leur compte d’exploitation et qui ne relèvent pas des autres dispositifs du plan - un dossier sera à déposer auprès de la MSA, formulaire à venir.
  • Augmentation du plafond des Prêts Garantis de l’Etat - se rapprocher de votre banque, jusqu’au 30 juin 2022

 

Mesures annoncées mais dont les modalités restent à déterminer :

  • Aide aux structures consommatrices de gaz & d’électricité : éligibilité des exploitations agricoles dont les dépenses en gaz et électricité représentent au moins 3 % de leur chiffre d'affaires, et qui seraient déficitaires en 2022. La moitié du surplus de leurs dépenses énergétiques sera prise en charge dans la limite de leurs pertes.
  • Aide exceptionnelle aux éleveurs : 400 M€ provisionnés pour aider les éleveurs face à l’augmentation des prix de l’alimentation animale. Aide ciblée pour les élevages fortement dépendants des achats d'aliments et qui connaîtront des pertes liées à cette hausse. Elle s’étendra sur une durée de quatre mois, avec des premiers versements dans les deux mois.

Contacter

Vous souhaitez un conseil, un renseignement ?

Cellule de crise
04 67 20 88 17